Sérénade pour un cerveau musicien

By on juillet 1, 2014
Image1_14

Sérénade pour un cerveau musicien est un livre publié le 29 octobre 2009 par les éditions Odile Jacob, l’auteur est Pierre Lemarquis, neurologue français.

Il s’agit d’un ouvrage relatant les interactions entre le cerveau et la musique. L’auteur nous présente le cerveau musical et ses possibilités de plasticité, donne des arguments en faveur de sa primauté sur le langage, parle des effets de la musique sur notre cerveau, sur nos comportements notre humeur et sur les interactions sociales. Il développe l’idée de la musique comme possible « braise de résilience » chez l’âgé. Le terme de sérénade vient de la pièce musicale éponyme qui est jouée en soirée en l’honneur de quelqu’un, en l’occurrence les Beatles et Mozart à qui le livre est dédicacé.

L’ouvrage comprend cinq parties, chacune nommées mouvement, en hommage à la petite musique de nuit de Mozart, qui est une sérénade en quatre parties, la cinquième ayant été perdue, arrachée par une main anonyme.

 

L’auteur se base sur des découvertes scientifiques, des anecdotes historiques ou encore des scènes de film ou de théâtre pour analyser l’impact de la musique.

Ainsi l’auteur va entre autres nous expliquer pourquoi la musique était capitale dans le théâtre grec, pourquoi un sujet atteint de la maladie d’Alzheimer se souvient de certains morceaux marquant de sa jeunesse, ou encore comment le castrat Farinelli pouvait, par le seul pouvoir de son chant, provoquer des orgasmes.

La quatrième de couverture se présente ainsi :

Comment la musique stimule-t-elle notre cerveau ? Édith Piaf et Louis Armstrong peuvent-ils nous aider à supprimer les effets du temps et à combattre le vieillissement ? De quelle manière Mozart, ou un riff de guitare électrique, agit-il sur notre mémoire ? Pour Pierre Lemarquis, la musique existe avant le langage et lui survit dans notre cerveau. Née des émotions, elle module notre humeur, développe nos compétences, renforce les liens sociaux et peut même provoquer des orgasmes !

Amateurs ou professionnels, et quel que soit notre âge, nous possédons tous un cerveau musical qui ne demande qu’à nous aider au cours de notre existence. Tentons de mieux le connaître, et apprenons à le développer !

source: wiki

About Jonkovic

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *